you're reading...
Education

Interdire la fessée : l’hypocrisie d’une campagne cucul la praline (?)

Après la fin programmée de la centrale nucléaire de la ville de la fessée – j’ai nommé Fessenheim – c’est la fameuse punition sur le postérieur qui refait parler d’elle. Ou, plus exactement, la campagne pour l’interdire. La Fondation pour l’Enfance milite en ce sens, affirmant que la fessée traumatiserait l’enfant jusque dans sa vie d’adulte.

S’il existe des abus, Internet fourmille également de témoignages d’adultes apparemment bien dans leur peau dont les rougeurs ont disparu depuis belle lurette et contents d’avoir été corrigés de telle façon à progresser dans la vie. Dispose-t-on d’analyses sur le sujet ? Quel est le sérieux de celles de la Fondation, très probablement orientées ?

Quoi qu’il en soit, il est étonnant de voir une telle campagne, souvent approuvée par les médias, quand on n’oublie pas que les journalistes nationaux se contorsionnaient pour défendre le pédophile Roman Polanski, l’homme de [panpan]-culture [à sa manière] ou encore tresser des lauriers au film « La vie d’Adèle » primé au festival de Cannes 2013 faisant la promotion de l’éphébophilie. Ou encore le parti pris des médias en faveur de Dany le Rouge (certainement pas à force d’avoir été fessé, imagine-je, le surnom lui ayant été attribué avant que le Grand Charles ne l’expulse de France à grand coup de pied légal au derrière par fess… décret) peu avare de commentaires sur le tripotage des enfants, à une époque pas si lointaine, fiers aveux qui font désormais scandale en Allemagne. Et ces enfants aspergés de gaz lacrymogènes par la police lors de la manifestation contre l’adoption et le mariage homosexuels du 24 mars derniers, qui se souvient du soutien de la Fondation en leur faveur ? Craignait-elle d’être assimilée aux manifestants présentés comme des réacs ?

Et sur ce dernier point, que n’a-t-on entendu la Fondation pour l’Enfance battre le pavé pour défendre les enfants considérés comme des biens mercantiles dans le cadre du « changement de civilisation » promu par Christiane Taubira ? Adoption, Procréation médicalement assistée, Gestation pour autrui (ou pratique des mères porteuses ?) sont au programme de la kulturkampf de Hollande, Taubira, Valls et autres, et l’enfant est appelé à payer le prix des promesses de campagne des socialistes. Bien sûr, nous dira-t-on, avec une fausse prudence, on ne peut pas dire que ça se passera mal pour ces enfants, il faudra des études pour évaluer le changement… Et pourquoi des études ? Parce que sans adoption, pas d’étude sur l’adoption. Autrement dit, l’enfant que l’on voudrait protéger de la fessée éducative, cet enfant on serait prêt à le considérer comme un cobaye, le temps de voir si la loi est efficace, afin de dire dans 15-20 ans que l’on s’était trompé ou avait raison. Et ce n’est pas sur ce drame pour l’enfant que s’exprime la Fondation pour l’enfance, mais sur la fessée. Soit il s’agit d’une naïveté incommensurable, et la Fondation, la tête dans la lune, ne serait plus vraiment capable de se prononcer sur les sujets touchant à l’enfance ; soit il s’agit d’un moment d’hypocrisie monumentale, et la Fondation ne mériterait plus de s’occuper de son objet.

Il reste à craindre que tout cela ne participe d’un combat sociétal, concerté ou non, pour détruire la famille. Le ministre de l’Education, Vincent Peillon a déjà annoncé qu’il fallait « arracher l’enfant à tous les déterminismes, familial » et autres. Empêcher la fessée, c’est empêcher les parents de fixer des limites, ce que le gouvernement considère comme un déterminisme. Parce que chacun sait que l’absence d’autorité ne détermine pas l’enfant à l’indécision, à l’incapacité à se former des jugements solides en lieu et place du relativisme ambiant…

Témoignagéthique

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :