you're reading...
Revendications du lobby homosexualiste

Le lobby gay réécrit la Bible, par Paul Ohlott

Les homosexualistes dénaturent la Bible

Selon une information révélée par NOVOPRESS, une agence de presse indépendante, la célèbre King James Bible vient d’être «corrigée» et rééditée sous le nom de «Queen James Bible»… Une vraie Bible dénaturée à la sauce LGBT.

Les initiateurs de cette nouvelle Bible ont identifié huit passages bibliques qui dénoncent l’homosexualité comme étant un «péché». Ces huit passages bibliques ont été «corrigés d’une manière qui rend toute interprétation homophobe impossible», et chaque correction se voit justifiée par une «exégèse élaborée»…

Par exemple, le passage de Lévitique 18v22 («Tu ne coucheras pas avec un homme comme on fait avec une femme : c’est une abomination») a été retraduit de la sorte : «Tu ne coucheras pas avec un homme comme on fait avec une femme dans le temple de Moloch : c’est une abomination», car selon les correcteurs, la condamnation divine concernerait uniquement des «rituels païens archétypaux du culte de Moloch», qui incluaient des relations sexuelles avec des prostitués sacrés. Retraduite ainsi, ils sont sûrs que cette condamnation ne concerne plus grand monde…

Concernant le passage de Romains 1 v 26-27, les éditeurs de la «Queen James Bible» soutiennent à nouveau qu’il s’agit du culte païen, puisque, disent-ils, «nous savons que le sexe, aussi bien le sexe hétérosexuel qu’homosexuel, qui n’étaient pas distingués l’un de l’autre à l’époque, était une composante extrêmement importante du rituel païen». Ils retraduisent alors le passage de la sorte : «Leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; de même aussi les hommes, privés de l’usage naturel de la femme, ont, dans leur convoitise rituelle, brûlé l’un pour l’autre, commettant hommes avec hommes ce qui est païen et inconvenant».

De mystérieux éditeurs…

«Les éditeurs sont restés anonymes mais ont manifestement une réelle culture biblique. Il doit s’agir de pasteur(e)s d’une Église protestante libérale, peut-être de l’Église épiscopalienne américaine, toujours à la pointe du politiquement correct, et qui se réclame de la tradition anglicane», explique Flavien Blanchon sur NOVOPRESS.

Sur le site officiel de cette bible dénaturée, on peut même y lire que «l’homosexualité n’a été mentionnée dans la Bible qu’à partir de 1946. Avant cela, il n’y a jamais eu aucune mention ou référence à l’homosexualité, seules des interprétations ont été faîtes en ce sens». Et les éditeurs n’hésitent pas à conclure la présentation de leur bible dénaturée de la sorte : «Vous ne pouvez pas choisir votre sexualité, mais vous pouvez choisir Jésus. Maintenant, vous pouvez également choisir votre Bible».

Après un vingtième siècle marqué par la mode de la «religion à la carte», les homosexualistes nous proposent désormais une «Bible à la carte»… On n’arrête pas le progrès ! Ceci étant, les éditeurs de la «Queen James Bible» auraient également dû «corriger» le passage de II Timothée 4 v 3, car cette parole de l’Apôtre Paul risque de les condamner sévèrement : «Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs».

Paul OHLOTT

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :