you're reading...
Bioéthique

Une obligation morale est de faire des bébés supérieurs avec la fécondation in vitro ? par Heidi Stevenson

Un leader en matière d’éthique médicale préconise que la fécondation in vitro serve à fabriquer des bébés sur mesure. Mis à part le manque manifeste de morale dans cette idée, il altère aussi l’histoire et semble ignorer les effets nocifs de cette méthode de conception.

Le professeur Julian Savulescu, une figure de proue en matière d’éthique médicale, préconise fortement le recours à la fécondation in vitro pour fabriquer des bébés supérieurs. Il appelle cela une « obligation morale » de créer des « enfants moralement meilleurs ».

Savulescu, rédacteur en chef de Journal of Medical Ethics et professeur d’éthique pratique à l’université d’Oxford, a écrit pour le Reader’s Digest un article plaidant en faveur d’un système d’eugénisme moderne. Son point de vue sur la santé et le caractère semble être que tout ça n’est qu’une question de génétique.

Apparemment, être éthicien médical n’a rien à voir avec l’apprentissage de l’histoire ou avec le sens moral, et être au courant des carences d’une procédure médicale n’est manifestement pas un souci dans sa profession.

 Dans son article, il élude la question de l’eugénisme par cette déclaration :

Une grande partie du malaise au sujet des bébés sur mesure vient de l’activité du mouvement eugénique au 20ème siècle. Il a essayé d’utiliser la reproduction sélective pour éliminer les criminels, les fous et les pauvres [sic, ndt], en se basant sur la croyance erronée que ces conditions découlent uniquement de désordres génétiques.

 Pourtant, c’est précisément ce qu’il préconise ! Dans une interview, il a déclaré :

  À vrai dire, quand il s’agit de filtrer les défauts de la personnalité, tels que la possibilité d’alcoolisme, de psychopathie et de propension à la violence, on peut dire que les gens ont l’obligation morale de sélectionner les enfants moralement meilleurs.

 Ils sont, après tout, moins susceptibles de nuire à eux-mêmes et aux autres.

 Si nous avons le pouvoir d’agir sur la nature de notre progéniture, plutôt que de nous en remettre à la loterie naturelle – alors nous le devons.

Cette même chose qui, selon Savulescu, n’allait pas avec les programmes eugénistes antérieurs, est précisément ce qu’il affirme être de notre devoir de modifier génétiquement : « les défauts de la personnalité ». Manifestement, ni la logique, ni la connaissance de l’histoire n’ont joué de rôle dans ses conceptions.

[…]

Savulescu ne semble accorder aucune valeur à la connaissance de la procédure qu’il propose concernant l’éthique. Cela semble plutôt contraire à l’éthique – mais les éthiciens médicaux ne sont peut-être pas tenus de tout savoir sur une procédure avant de proposer de l’utiliser pour l’éthique.

En conclusion, dans le Reader’s Digest, l’article de Savulescu indique :

Que cela nous plaise ou non, l’avenir de l’humanité est à présent entre nos mains. Au lieu de craindre la génétique, nous devrions l’adopter. Nous pouvons faire mieux que le hasard.

Nous pouvons aussi faire bien pire. En oubliant la question de savoir si une ingénierie génétique humaine constructive peut seulement être réalisée, l’idée que des gens auraient la sagesse de déterminer quels sont les bons et les mauvais traits est d’un orgueil extrême. Qui prendra les décisions ? Les parents ? Le gouvernement ? Est-ce que les parents qui refusent de modifier génétiquement leurs enfants seront accusés de mauvais traitements ?

Lire l’article en entier : http://www.alterinfo.net/Selon-un-specialiste-de-l-ethique-medicale-l-obligation-morale-est-de-faire-des-bebes-superieurs-avec-la-fecondation-in_a80514.html

 

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :